2005  La municipalité ne pouvant poursuivre les travaux de sauvegarde et ce pendant encore plusieurs années, plusieurs membres d’associations se réunissent pour trouver des solutions à la sauvegarde du château (des dégradations nouvelles ayant été constatées et les problèmes de sécurité se posant de plus en plus au point de devoir prendre des mesures plus restrictives sur les visites de ce site).

Après analyse des solutions possibles, il est proposé de créer une association de sauvegarde pour réaliser un minimum de travaux de sécurisation au départ et si possible ultérieurement de prendre dans une certaine mesure la relève de la municipalité pour conduire les travaux de restauration et ensuite réaliser des animations et expositions afin de récolter des fonds.

Une étude complète de possibilités de financement et des travaux à entreprendre en priorité est conduite par monsieur Maurin.

Des contacts sont pris avec la DRAC pour connaître les taux de subvention possibles et dans quelle mesure l’association pourrait prendre la relève de la commune pour mener à bien, dans les années qui suivent, les travaux de sécurisation et de sauvegarde qui s’avèrent urgents.

La réponse étant favorable, il est décidé de créer cette association, d’établir les statuts et de venir présenter ce projet au conseil municipal en décembre, pour obtenir l’accord de la municipalité et le délaissement de la commune en tant que propriétaire des lieux afin de pouvoir obtenir toutes les aides possibles et conduire en tant que « maître d’ouvrage » les travaux prévus, en accord avec la DRAC.

La solution du bail emphytéotique semble la seule possible.

Il est également envisagé de faire appel à des chantiers de jeunes. Des contacts sont pris avec le Club du Vieux Manoir, qui semble favorable pour une intervention dès 2006, si les différents responsables sont d’accord sur la participation aux travaux prévus.

La majorité du conseil municipal après avoir écouté et discuté ce projet donne son accord sous réserve de propositions plus précises qui seront examinées en janvier prochain après une réunion commune avec la DRAC qui souhaite connaître les détails du projet présenté par l’association et les délégations que la commune envisage d’accorder à cette association.

 

2006  Suite aux décisions du conseil et aux contacts pris avec la DRAC par l’association, une réunion est programmée pour le 14/02/2006. Elle réunira à la mairie les principaux responsables concernés (Conseillers, Conservateur, Architecte, membres du bureau SCH).

Après l’exposé de monsieur Maurin sur le rôle de SCH, son programme de sauvegarde, ainsi que les précisions apportées sur le calendrier et le contenu des tranches de travaux prévues, le conservateur indique qu’il est prêt à apporter son aide et sa contribution au programme proposé.

Un compte rendu de cette réunion est établi par la DRAC sur les programmes retenus pour les 2 ou 3 prochaines années et les financements possibles sous réserve de l’accord de certaines collectivités (Région, Département).

Ce rapport très circonstancié du sauvetage du château d'Hérisson (de 1966 à 2006) a été réalisé par jean Guilliet qui fut conseiller municipal, créateur et vice-président de l'association S.C.H.